jeudi 4 octobre 2007

Remets toujours à demain ce que tu peux faire aujourd'hui avec un peu de chance tu n'auras plus à le faire...

Je suis au bord...je me sens mal mais je sais que ça ira mieux demain....quand tout finira bien, vilaine digression, les chansons de l'enfance alors là c'est terrible, mon propos : ça ira mieux demain, c'est mieux ainsi et pour moi et pour les autres et aussi...voilà que je me perds à nouveau, ça ira mieux demain. Nous sommes déjà demain, je m'accorde vingt-quatre heures de plus pour aller mieux, j'irai dormir au début de la vingt-troisième cela me donnera six heures de plus disons huit avec un bon somnifère, et après un nouveau subterfuge sera nécessaire, ou alors la fin : fin heureuse, fin malheureuse mais fin et sinon une ruse je tiendrais bien jusqu'à la mort naturelle, être une vieille dame malheureuse qui aura peur de mourir si le grand amour surgit la quatre vingt dixième année et si rien une vieille coquette qui se donnera vingt-quatre heures de plus pour être heureuse.

8 commentaires:

Sabine a dit…

" (...) l'indispensable remède à la vacuité d'une existence dont je supportais de plus en plus mal la monotonie. Quand l'immense ennui menace, au point de faire de votre vie une petite obscénité sans aucune importance ni intérêt, écrire est au moins un acte décent et pour ainsi dire salvateur." José Frèches *****************************
+1 vote chaque jour, dès que j'y pense. écrivez, vous nous manquez !

Périphérique a dit…

C'est joli cette petite complainte amoureuse qui se mord la queue. Ca me rappelle Bouboulina, dans Zorba Le Grec, qui meurt avec la fausse certitude qu'un homme va enfin l'epouser et faire d'elle une honnete femme... Ca me rend pensive, tes histoires!

Fantôme de lune a dit…

Belle définition de l'espoir, se donner vingt-quatre heures de plus pour être heureux...

Fantôme de lune a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Clélia a dit…

C'est très triste quand même comme petit texte...Mais très poétique !
Sinon, hors propos, je ne sais pas quoi mettre comme image dans mon petit bandeau de lien vers ton site....Tu as une idée?

Fantôme de lune a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Fantôme de lune a dit…

Tu nous fais languir, Roxane! A chaque visite je relis ce texte, que j'apprécie de plus en plus, mais j'attends impatiemment le prochain ;-)
J'en profite pour te remercier d'avoir mis mon blog en si bonne place! Et à côté de Cléliart, que j'aime beaucoup, en plus! Je suis comblée...
(2ème tentative, sans faute d'orthographe!)

Roxane Von Allmen a dit…

Oui désolée j'ai beaucoup de travail et en plus je suis un peu fainéante en ce moment, je vais m'y remettre, peut-être même ce soir, j'ai dit peut-être, à bientôt