dimanche 12 août 2007

Le pourquoi du comment ça va de Suzanne

- Comment ça va?
- C'est à moi que vous vous adressez?
- Vous ne souhaitez pas me répondre?
- Pourquoi? Pourquoi souhaitez-vous savoir comment je vais?
- Est-ce si terrible de demander à une jeune femme comment elle va?
- Vous attendez une réponse? Qui vous envoie?
- Pourquoi serais-je envoyé par quelqu'un? Pourquoi me privez-vous de l'initiative de cette question?
- Est-ce que nous nous connaissons?
- Cela changerait-il quelque chose?
- N'est-il pas normal de s'inquiéter de savoir comment se porte une connaissance?
- Souhaitez-vous me connaître?
- Me prenez-vous pour ce genre de personne?
- C'est amusant : "ce genre de personne" dites-vous? Pourquoi refusez-vous de répondre à ma question? Vous êtes orgueilleuse, je vois juste?
- Avez-vous conscience que votre comportement est déplacé? Si j'allais mal vous seriez embarrassé, n'est-ce pas? N'auriez-vous pas été gêné si à votre "comment ça va?" je m'étais effondrée en larmes? N'avez-vous pas songé un seul instant que je pouvais aller mal?
- Pensez-vous avoir l'apparence de quelqu'un qui va mal?
- Le pensez-vous? Seriez-vous assez sadique pour vouloir me faire pleurer devant vous alors que nous ne nous connaissons pas?
- Pourquoi voyez-vous le mal partout?
- Pensez-vous que le fait que je ne sois pas malheureuse vous excuse? Et si j'étais follement heureuse mais que mon bonheur soit intime, votre question ne serait-elle pas une fois encore déplacée? Pourquoi refusez-vous d'admettre que votre "comment ça va" est obscène?
- Etes-vous heureuse?
- Comment osez-vous? Et si je n'étais ni heureuse ni malheureuse, ne serait-il pas abject de votre part de me faire prendre conscience de la médiocrité de mon état? Qu'attendez-vous? Pourquoi cette question?
- Bon si je m'en vais, me promettez-vous de ne pas m'oublier?

4 commentaires:

Roxane Von Allmen a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sébastien a dit…

Joli dialogue.

Serait-il au moins un peu autobiographique ?

Clélia a dit…

En effet, très joli dialogue....Avec que des phrases interrogatives, c'est très fort ! George Pérec n'a qu'a bien se tenir !

foxxy1 a dit…

J'aime beaucoup cette approche, cela peut sembler anodin, mais cette reflexion prend une toute autre dimension, en profondeur, par des questions simples et précises.
Je vais changer mes habitudes et n'utiliserai plus ce "comment vas-tu?" inutile et obscène.